Tarte tatin par Christophe Michalak

img_5614-1

Aujourd’hui, une recette d’un dessert que l’on connaît tous : la tarte tatin ! Alors vous allez me dire : « mais on connaît ! » On utilise la recette de nos mères et grands-mères , il n’y a plus rien à inventer et pourtant si, je vous assure, Christophe Michalak est passé par là !
La technique est toute simple mais apporte un goût « unique » et « incomparable » à la tarte tatin : les pommes coupées en gros quartiers sont pré-cuites dans un sirop composé de beurre, de sucre, de vanille et d’eau pendant une dizaine de minutes.

La recette originale préconise de mettre 1kg de chaque ingrédient…il doit sûrement y avoir une raison mais, l’ayant testée plusieurs fois, sincèrement, 500g suffissent largement. Les pommes sont fondantes à souhait, la pâte est croustillante. C’est pour moi LA recette parfaite !
J’ai toujours eu des angoisses ( Je sais, c’est un bien grand mot ! On s’entend ;) ) concernant le démoulage de la tarte tatin. Si on la démoule trop tôt, le caramel coule partout alors qu’en fait, il suffit juste de la laisser tiédir avant de la démouler, le temps que les pommes refroidissent un peu. Vous pouvez alors la déguster, accompagnée d’une bonne crème fraîche épaisse .
Concernant la pâte, il y a deux écoles : certains préfèrent la pâte feuilletée mais moi, je préfère la pâte brisée. Je trouve que le contraste entre les pommes et la pâte est meilleur. Passons vite à la recette !

Pour une tarte de 8 personnes (moule à manqué de 24cm)

-Une pâte brisée du commerce ou mieux, maison !
-8 pommes golden
-500g de beurre
-500g de sucre + 100g
-500g d’eau
-2 gousses de vanille
-gelée de pommes pour la touche finale

Mettez votre four à chauffer à 180°C.

Peler et couper et épépiner les pommes en 4 afin d’avoir de gros quartiers.
Mettre dans un fait-tout ou une grosse casserole l’eau, le sucre et le beurre. Mettez à feu moyen jusqu’à ce que le beurre soit dissout.
Plongez les quartiers de pommes dans le sirop et laissez frémir pendant une dizaine de minutes. Il faut que les pommes soient bien fondantes mais pas trop afin de pouvoir les disposer dans le moule sans les casser.
Pendant ce temps-là, réalisez un caramel à sec, c’est à dire juste du sucre dans le fond d’une casserole à fond épais. Laissez fondre le sucre à feu moyen. Lorsque que la caramel a une belle couleur ( technique de vérification de la couleur avec la spatule blanche de Christophe Adam !) le verser dans le fond du moule à manquer et le faire tourner afin de tapissez le sucre dans tout le fond du moule. Laissez reposer.
Une fois vos pommes cuites dans les règles de l’art, prenez un écumoir et laissez-les refroidir dans un plat sur lequel vous aurez préalablement placé du papier absorbant style Sopalain.

Laissez un peu refroidir les pommes pour ne pas vous brûler quand vous les disposerez.
Une fois refroidies, disposez les pommes les unes à côté des autres en rosace en commençant par l’extérieur en finissant par le milieu.

Disposez par dessus la pâte brisée et rabattre l’excédent en formant une petite croûte tout autour de la tarte.

Piquez la pâte de quelques coups de fourchette afin de la vapeur puisse circuler et enfourner environ 30/40 à 180°C.

Une fois la pâte bien dorée, laissez refroidrir la tarte dans son moule, la démoulée une fois tiède et la déguster tout de suite avec une bonne cuillerée de crème fraiche.

Régalez vous bien !

À très vite,

M.

Publicités

Cheesecake ananas par Nicolas Buche

img_5528-1

À la base je ne suis pas très cheesecake, j’avoue…j’ai toujours trouvé ça un peu lourd et puis je suis tombée sur cette recette de Nicolas Buche dans le magazine que l’on ne présente plus Fou de Pâtisserie ! Après avoir lu la recette, l’idée d’une mousse de cream cheese m’a séduite alors je me suis lancée en revisitant un peu la forme dans l’idée d’un fantastik.

C’est un biscuit speculoos, une marmelade d’ananas, une mousse au cream cheese le tout parsemé de dès d’ananas frais et de zestes de citron vert.

La recette est très simple à réaliser, il faut juste bien le laisser reposer au frigo et le servir bien frais. Les étapes sont les suivantes : réaliser le crumble / la marmelade / la chantilly / dressage

Pour 6 personnes (cercle 22cm) :

Crumble speculoos :

– 80g de speculoos
– 57g d’amandes en poudre
– 57g de farine
– 72g de beurre

 Commencez par mettre le saladier ou bol du mixeur et les fouets au congélateur. Ensuite on passe au crumble. Réduisez en poudre les 80g de speculoos afin d’avoir une poudre fine. Les mélanger avec la 57g de poudre d’amandes et 57g de farine. Faire fondre les 72g de beurre et les mélanger la préparation de biscuit.

Mettre un cercle de 22cm sur une plaque avec du papier sulfurisé et tasser le biscuit et l’aplatir. Enfournez environ 12min à 170°. Laissez refroidir puis mettre au congélateur environ 20 minutes le temps de faire la marmelade d’ananas.

 Marmelade d’ananas :
– 320g d’ananas coupés en dés
– 84g de sucre
– 20g de jus de citron
– 6g de pectine NH

 Coupez l’ananas en petit dès, et les cuire avec 74g de sucre et les 20g jus de citron. Cuire à feu doux. Mélanger le reste du sucre avec la pectine ( vous pouvez en trouver facilement sur internet mais il y en a parfois dans les supermarchés) . Ajoutez le mélange aux fruits et continuer la cuisson 4min. Réserver au froid.

Chantilly :
– 250g de crème fleurette
– 100g de cream cheese
– 50g de mascarpone
– 30g de sucre glace

 Montez  doucement la crème fleurette, le cream cheese, le mascarpone en chantilly bien ferme. Ajouter le sucre glace préalablement tamisé et finir  la vitesse maximale puis mettre dans une poche à douille avec une douille d’environ 1cm.

 Dressage :

– Le zeste d’un citron vert
-ananas frais coupé en petit dés

 Déposer la marmelade d’ananas sur le crumble speculoos,puis recouvrir de chantilly en faisant des boules avec la poche à douille. Râper un citron vert sur la chantilly (toujours avec la super râpe microplane ICI ) puis disposez les dès d’ananas entre les boules de chantilly.

 Mettre au frais et le sortir juste avant dégustation !

 Régalez-vous bien !

 A très vite,

 M.

img_5522-1 

Petites tartes aux pommes

Aujourd’hui une recette vraiment toute simple : les tartelettes aux pommes ou les apple rose tart comme ils disent. J’ai découvert cette petite merveille il y a quelque temps et je n’arrête pas d’en faire. C’est très très simple, ça demande juste un peu de patience et de temps. Son effet est garanti, car ces petites mignonnes ressemblent vraiment à des jolies fleurs.

IMG_4183IMG_4184 (1)IMG_4180

Pour 6 tartelettes aux pommes :

-1 pâte feuilletée
-2 pommes rouges
-confiture de coin ou compote
-sucre
-sucre glace

Préchauffer le four à 180°C. Lavez bien les pommes, car on va utiliser leur peau, commencer par enlever le trognon et les pépins des pommes.

Coupez les pommes dans le sens ( la queue vers le haut) très finement à l’aide d’une mandoline en laissant la peau.

Placer les tranches de pomme dans un saladier, recouvrir d’un peu d’eau (environ la moitié) et ajouter le jus d’un demi-citron.

Placer le saladier au micro-ondes pendant 3 minutes afin de rendre les pommes plus fondantes et faciles à travailler. Égoutter ensuite les pommes dans une passoire. Pendant ce temps dérouler la pâte feuilletée et découper la en 6 bandes.

Beurrer des moules à muffins puis découper la pâte en 6 bandes horizontales de taille égale.

À l’aide d’une cuillère, déposer un peu de confiture de coin ou de compote sur toute une bande.

Déposer ensuite les morceaux de pommes égouttés sur la moitié supérieure de la bande en les chevauchant.

Replier la partie inférieure de la pâte sur les pommes et rouler ensuite la bande sur elle-même pour former une rose puis la déposer immédiatement dans le moule à muffin.

Faire cuire environ 40 minutes jusqu’à ce que ça soit doré.

Saupoudrez de sucre glace et ne mettez pas au frais avant dégustation.

À très vite,

M.

Les coeurs par Pierre Marcolini

Aujourd’hui, on parle chocolat, c’est bientôt la saint-valentin et pour l’occasion la Maison Pierre Marcolini a sorti une nouvelle collection permanente : Les Coeurs.

IMG_1462

Ces jolis chocolats de couleur qui font tous plus envie les uns que les autres sont présentés dans des jolis coffrets ronds.

Il y a 6 parfums : chocolat framboise / citron frisson / fruits de la passion / praliné pistache plaisir / praliné nougat tendresse et caramel beurre salé. Ils sont tous délicieux ! Courrez les acheter dans la somptueuse boutique de la rue Saint-Honoré à Paris.

Disponibles en ligne sur www.marcolini.com ou en boutiques.

Charlotte poires/marrons/fève de tonka

Bonjour à tous,

Une belle recette pour commencer 2015 : une charlotte poires, marrons et fève de tonka !

IMG_1058

Comme vous le savez, j’aime beaucoup les charlottes. Je trouve que c’est un dessert très beau mais surtout très léger et que l’on peut varier à l’infini. Je me suis inspirée de la charlotte d’Hugo&Victor qui se trouvait en couverture du dernier numéro de « Fou de pâtisserie« . Je l’ai « remixée à ma sauce ». C’est un biscuit cuillère, une mousse de poire avec des poires vanillées, une mousse de marrons, de la fève de tonka, des brisures de marrons glacés et une chantilly à la vanille. Cela peut paraître un peu fastidieux comme ça mais je vous assure que c’est vraiment simple, si l’on respecte bien les étapes. En revanche, vous devez être patient entre les différentes étapes pour avoir de belles couches régulières de mousse.

Pour le biscuit cuillère :
-1 paquet de biscuits cuillère
-3 œufs
-90 g de sucre en poudre
-60 g de farine
-Sucre glace

Fouettez les jaunes d’œufs avec 35g de sucre dans un bol. Montez les blancs en neige et ajoutez-y le reste du sucre. Réunir les deux préparations.Tamisez la farine, ajoutez-la aux blancs en neige et mélangez sans trop travailler la pâte.

Mettre l’appareil dans une poche à douille, tracez sur votre papier sulfurisé un cercle de la taille de votre cercle à pâtisserie et le retourner pour ne pas que le crayon « bave » sur le gâteau. Dressez le biscuit qui sera le fond de la charlotte, saupoudrez une première couche de sucre glace sur le biscuit. Lorsque celui-ci a absorbé le sucre, recommencez l’opération deux fois de suite.

Faire cuire 15 à 20 min à 150°C, le biscuit durcira en refroidissant.

Poires vanillées :
-4 poires
– 1 gousse de vanille

Épluchez les poires et les couper en petits dés. Les faire revenir à la poêle avec un petit de beurre et les graines de vanille et la gousse jusqu’à ce qu’elles soient fondantes. Réservez.

Mousse de poires :
-220g de poires
-200ml de crème fleurette
-3 feuilles de gélatine
-100g de sucre

Mettre à ramollir les feuilles de gélatine dans un grand blog d’eau froide. Coupez les poires en morceaux et les mixer avec le sucre afin d’obtenir une purée. Faites chauffer cette purée avec les feuilles de gélatine jusqu’à ce qu’elles soient dissoutes.

Pendant ce temps, montez la crème fleurette, bien ferme. Laissez refroidir la purée puis incorporez, petit à petit, la crème montée à la maryse. Mélangez les poires vanillées à la mousse.

Montage :

Disposez votre disque de biscuit cuillère au fond de votre cercle et enfin disposez vos biscuits, tout autour, en veillant à ce qu’ils soient bien serrés pour ne pas que la crème passe à travers. Versez la bavaroise jusqu’au milieu des biscuits. Mettre au frais à prendre pendant 3h environ.

Mousse de marrons à faire une fois que la mousse aux poires est prise au froid :
-150g de crème de marron
-150ml de crème fleurette
-1 jaune d’œuf
-2 feuilles de gélatine
-Quelques brisures de marrons glacés
– 1/2 fève de tonka (facultatif)

Mettre à ramollir les feuilles de gélatine dans un grand bol d’eau froide. Fouettez le jaune d’œuf avec la crème de marron. Portez 50ml de crème fleurette à ébullition et versez sur la crème de marron et le jaune d’œuf. Mélangez vigoureusement et remettre à épaissir sur le feu quelques minutes, puis ajouter la gélatine et bien mélanger jusqu’à ce qu’elle se dissolve. Laissez refroidir la préparation et montez le reste de la crème fleurette en chantilly, bien ferme. Incorporez délicatement la crème de marron à la chantilly à l’aide de la maryse, puis ajouter quelques brisures de marrons. Râpez une demi-fève de tonka dans la préparation.

Versez la mousse sur la mousse de poires et laissez prendre toute une nuit.

Décoration :
-100ml de crème fleurette
-1 gousse de vanille
– Un peu de crème de marron

Montez la crème en chantilly et ajoutez les graines de vanille. Mettre dans une poche avec une douille unie et faites des petites boules de crème. Mettre la crème de marron dans une poche sans douille, coupez l’extrémité et en mettre entre les boules.

Servez bien frais.

Bonne dégustation et n’hésitez pas si vous avez des questions :)

À très vite,

M.

IMG_1046Une petite photo de l’intérieur

Moelleux aux marrons

Hello les gourmands,

On me dit souvent: « Marine, pour faire tes gâteaux, il faut toujours s’y prendre à l’avance » Aujourd’hui, je dis FAUX !

Une recette on ne peut plus simple avec effet garanti ! Je l’avais trouvé sur Pinterest, en anglais, et je l’ai adaptée ! C’est un moelleux aux marrons.  Il y a tout ce que j’aime dans un gâteau :  c’est moelleux, fondant à souhait et c’est vraiment de saison. On peut même le préparer presque au dernier moment, c’est vous dire !

IMG_0454

Pour 6 personnes (moule d’environ 26cm Ne pas utiliser de moule en silicone ! ) :

-500g de crème de marrons ( j’utilise toujours de la Clément Faugier qui, pour moi, est la meilleure )
-3 oeufs
-1 cuillère à café d’extrait de vanille
-1 grosse cuillère à soupe de farine
-50g de beurre fondu

Préchauffez votre four à 180°C. Mélangez la crème de marrons, le beurre fondu, la farine et l’extrait de vanille. Séparez les blancs des jaunes, mélangez les jaunes à l’autre préparation et montez les blancs en neige, bien serrés. Incorporez délicatement les blancs en neige à la maryse. Beurrez votre moule et versez la préparation.

Cuire au four environ 20 minutes en fonction de celui-ci: lorsque vous enfoncez la pointe d’un couteau, elle doit ressortir sèche.

Démoulez et laissez refroidir sur une grille. Saupoudrez de sucre glace et décorez avec de la crème de marrons.

Je vous déconseille de le mettre au réfrigérateur car je trouve qu’ il est bien meilleur à température ambiante.

A très vite !

M.

Entremet aux fruits exotiques

Bonjour !

Le rentrée fut comme un peu speed mais je reviens aujourd’hui avec une petite recette fraîche et légère : un entremet aux fruits exotiques. J’ai longtemps réfléchi pour mettre au point ce dessert car l’aspect uniquement « mousse » me gène un peu dans les entremets. J’avais vraiment envie d’un mélange de fruits exotiques car j’adore ça. Je trouve que ce mélange n’est jamais décevant. Le dessert est composé d’une base de biscuit spéculoos,  d’une mousse ananas/fruits de la passion, d’un insert ananas à la vanille et d’un miroir mangue/passion. Il a fait l’unanimité, je n’ai même pas pu prendre une photo de l’intérieur car mes invités ont tout avalé en une bouchée !! :)

IMG_2909

Base biscuit 
-250g de spéculoos
-90g de beurre

Réduisez avec votre blender vos spéculoos en fine poudre. Faites fondre le beurre et ajoutez-le aux spéculoos. Tassez la préparation dans le fond de votre cercle. Mettez au frais.

Ananas à la vanille 
-200g d’ananas
-une gousse de vanille

Coupez l’ananas en petit morceaux et faites-le revenir dans un peu de beurre avec la gousse de vanille égrainée. Faites rôtir l’ananas et réservez.

Mousse fruits exotiques 
-420g d’ananas en boîte
-50g de jus de fruits de la passion
-6 feuilles de gélatine
-400ml de crème liquide à 30%
-200g de sucre

Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un peu d’eau. Enlevez la pulpe des fruits de la passion et écrasez la chair pour obtenir 50g de jus. Réservez les graines du fruit de la passion. Mixez l’ananas, le jus de fruits de la passion et le sucre. Versez ce mélange dans une casserole avec les feuilles de gélatine essorées et faites chauffer à feu doux. Lorsque les feuilles sont dissoutes, laissez refroidir.

Montez la crème en chantilly afin qu’elle soit bien ferme et homogène et ajoutez-la à la préparation précédente, à l’aide d’une maryse.

Sortir votre cercle du frigo, versez un peu de mousse sur la base au spéculoos. Déposez les morceaux d’ananas et rajoutez le reste de mousse. Lissez à la spatule. Mettez au fais pendant 4 heures.

Miroir mangue passion 
-200g de mangues
-les graines des fruits de la passion utilisées pour la mousse
-2 feuilles de gélatine

Faites ramollir la gélatine dans l’eau, mixez la mangue. Mettez à chauffer la purée de mangues et les graines de passion avec les feuilles de gélatine essorées. Lorsque les feuilles sont dissoutes, laissez tiédir et versez sur la mousse. Laissez prendre au froid jusqu’à dégustation. Mettre un peu de coco pour décorer ou des morceaux de fruits exotiques coupés (physalis, caramboles, tranches de mangues, ananas, fruits de la passion coupés en deux).

Bonne dégustation ! :)

À très vite,

M.

Verrines de mousse à la framboise

Aujourd’hui, une petite recette toute simple : une mousse de fruits rouges. C’est super léger en fin de repas et on a l’impression de manger un nuage !
Vous pouvez la faire avec toutes sortes de fruits : poires, pêches, citrons et l’accompagner de biscuits cuillère ou de speculoos.

photo
Pour 6 verrines
-250g de fraises
-250 de framboises (gardez-en quelques unes pour la déco )
-Le jus d’1 citron
-6 feuilles de gélatine
-40cl de crème liquide
-200g de sucre

Mettre un saladier au congélateur avec les fouets des batteurs dedans, ou mettre le bol et le batteur de votre robot au réfrigérateur.

Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un peu d’eau. Lavez et équeutez les fraises puis les mixer avec les framboises, le jus du citron et le sucre. Versez ce mélange dans une casserole avec les feuilles de gélatine essorées. Faire cuire à feu doux. Lorsque les feuilles sont dissoutes, laissez refroidir.

Montez la crème en chantilly bien ferme puis ajoutez, petit à petit, le mélange précédent en utilisant la maryse pour que les préparations s’incorporent bien. Dressez dans des verrines et laissez reposer au réfrigérateur quelques heures.

Servir bien frais avec des framboises fraîches, le tout saupoudré de sucre glace.

À très vite,

M.

Nougat glacé

Malheureusement, la fin de l’été approche mais pas la fin des glaces et heureusement ! Aujourd’hui, une recette très simple : le nougat glacé.

IMG_2858-0.JPG
Je ne vous cache pas que j’en ai toujours dans mon congélateur. Je le sors souvent lorsque j’ai des invités de dernière minute, accompagné d’un coulis de fruits rouges. Cela fait vraiment partie des classiques que je fais très souvent. Je m’amuse à le faire sous plein de formes différentes : dômes, tranches, cercle, mini bouchées. Je trouve que c’est un super dessert : les bons fruits secs qui craquent sous la dent se marient très bien avec l’onctuosité de la crème. C’est très simple à faire, il faut juste le faire la veille afin que le nougat reste 24h au congélateur pour être bien pris.

Nougat glacé

– 420ml de crème fleurette à 30%
– 100g de miel liquide
– 3 oeufs
– 120g de sucre
– 150g d’amandes décortiquées
– 50g de pistaches non salées
– 50g de noix de pécan

Faites chauffer une poêle à feu doux et mettez les fruits secs. Faites-les torréfier pendant 6/7 minutes jusqu’à ce qu’ils aient une jolie couleur. Ajoutez ensuite 2/3 CàS. de sucre et laissez caraméliser. Une fois que les fruits secs sont enrobés de caramel, laissez-les refroidir sur du papier sulfurisé.

Séparez les blancs des jaunes et faites chauffez le miel afin qu’il soit bouillant. Montez les blancs en neige très fermes et ajoutez le miel bouillant. Mélangez à la maryse. Ajoutez le sucre aux jaunes. Fouettez la crème en chantilly bien ferme dans un bol très froid puis mélangez la chantilly, les blancs ainsi que les jaunes à la maryse. Mettez les fruits secs dans un sac congélation et écrasez-les avec un rouleau à pâtisserie afin de faire des morceaux assez petits. Ajoutez-les à l’autre appareil et mélangez très doucement à la maryse. Répartir dans des dômes ou dans des moules en silicone. Laissez prendre au froid toute une nuit. Servez au dernier moment accompagné d’un coulis de fruits rouges.

Bonne dégustation !

À très vite,

M.

Le Fraisier

Hello !
J’ai profité des dernières fraises de la saison pour faire un dessert que j’aime beaucoup : Le Fraisier. J’avoue que j’ai toujours eu un a priori sur la génoise ; je ne sais pas pourquoi mais j’avais peur que le résultat soit sec ou dense, jusqu’à ce que je trouve une super recette sur internet ! Depuis, je n’hésite plus à en faire, c’est moelleux, léger, ça se mange tout seul !

image-3modif

C’est donc un fraisier on ne peut plus classique que j’ai réalisé avec une base de génoise, une crème mousseline à la vanille (crème pâtissière + beurre pommade ), de bonnes Maras des bois et de la pâte d’amande. Il vaut mieux réaliser le fraisier la veille afin que les parfums se mélangent bien entre eux.

Sortez 200g de beurre coupé en petits morceaux et réservez.

Génoise 
– 4 œufs
– 125 g de sucre
– 125 g de farine
– 1/2 sachet de levure chimique

Préparez bien tous vos ingrédients à l’avance car il faudra aller assez vite pour ne pas que la génoise retombe.

Préchauffez votre four à 180°C. Préparez la plaque de votre four avec le cercle à pâtisserie (pas trop petit pour ne pas avoir une génoise trop épaisse) sous lequel vous aurez préalablement mis du papier alu.

Mélangez la levure à la farine. Séparez les blancs des jaunes d’oeufs et montez les blancs en neige. Quand ils sont très fermes, ajoutez le sucre et battez encore.
Baissez la vitesse du robot et ajoutez d’un coup les 4 jaunes, puis juste après, la farine et la levure tamisées en pluie.

Arrêtez le robot, mélangez le reste à la maryse puis versez dans le cercle. Tapotez la plaque pour enlever les bulles d’air et enfournez pour 20 minutes. Démoulez tiède et laissez refroidir sur une grille.

Crème pâtissière vanille 
– 400ml de lait entier
– 4 jaunes d’oeufs
– 80g de sucre semoule
– 30g de maïzena

Mettez un récipient assez plat au congélateur.

Versez le lait dans une casserole, portez à frémissement. Lorsque de petites bulles commencent à apparaitre, enlevez du feu.

Dans un saladier, fouettez les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse légèrement. Ajoutez la maïzena et mélangez pour l’incorporer à la préparation.

Remettez le lait à chauffer. Lorsque que le lait est chaud, versez-le sur le mélange : jaunes/sucre/maïzena. Mélangez un peu et reversez le liquide dans la casserole. Mettez à chauffer sur feu moyen, en veillant bien à ce que cela n’attache pas au fond de la casserole, la crème aurait alors un goût de brûlé. La crème est cuite lorsqu’elle se détache facilement des parois et qu’elle a une belle consistance de crème, c’est à dire plutôt liquide que ferme.

Mélangez bien et versez dans le plat que vous avez préalablement mis au congélateur. Filmez au contact pour éviter que la crème ne croûte et laissez refroidir à température ambiante.

Décor gelée de fraise 
– 200g de fraise
– 90g de sucre
– 1 sachet de gélatine en poudre ou d’agar agar

Mixez les fraises et le sucre. Diluez le sachet de gélatine dans un peu de ce mélange et portez le tout à ébullition pendant 2 minutes. Versez dans un plat recouvert de papier sulfurisé et laissez prendre au frais.

Sirop d’imbibage 
– 120g de sucre
– 100g d’eau
– 20g de sirop de fraise

Mélangez l’eau, le sucre et le sirop de fraise. Portez à ébullition et dès que le mélange fait des bulles, enlevez la casserole du feu et laissez reposer à température ambiante.

Crème mousseline vanille 
– la crème pâtissière réalisée au préalable
– 200g de beurre pommade

Mettez les 200g de beurre dans votre robot et le « crémer  » pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’il devienne bien blanc.

Pendant ce temps, détendre un peu la crème pâtissière au fouet. Il faut que les deux soient à peu près à la même température.

Ajoutez petit à petit la crème pâtissière au beurre et laissez tourner. Au bout de quelques minutes, vous aurez une consistance de crème parfaite. Mettez dans une poche à douille et réservez au frais jusqu’à utilisation.

Montage 
– 400g de fraises
– un paquet de pâte d’amande

Coupez la génoise en deux disques, par le milieu, à l’aide d’un couteau scie. Disposez celui du bas dans votre cercle à pâtisserie et imbibez-le généreusement de sirop. N’hésitez pas à bien l’imbiber sinon le fraisier sera sec. Coupez les fraises en deux et répartissez-les autour du cercle. Sortez la poche à douille du frigo et mettez un peu de crème au fond du fraisier. Garnissez généreusement avec le reste de fraises afin qu’il y en ait partout et rajoutez de la crème en la répartissant. Imbibez de sirop l’autre disque, côté intérieur et posez le côté sirop sur la crème. Mettre le tout au frais jusqu’au lendemain.

Le lendemain, étalez la pâte d’amande au rouleau avec un peu de sucre glace si elle colle trop. Enroulez la pâte sur le rouleau et déroulez-la sur le fraisier. Enlevez l’excédent à l’aide d’un couteau. Découpez, à l’emporte pièces, des petits ronds de gelée de fraises et disposez-les en quinconce. Laissez au frais jusqu’à dégustation.

Bon appétit !

À très vite,

M.